Édition mars 2021 : L’approvisionnement en fruits et légumes dans l’institutionnel

C’est le vendredi 12 février dernier qu’Aliments du Québec, l’Association québécoise de distribution de fruits et légumes (AQDFL) et Les producteurs de pommes du Québec se sont réunis pour discuter d’approvisionnement en fruits et légumes dans l’institutionnel.  

 

Madame Isabelle Roy, directrice générale adjointe et Madame Mathilde Laroche-Bougie, coordonnatrice du programme Aliments du Québec au menu, ont débuté en expliquant davantage le programme Aliments du Québec au menu, destiné au milieu de l’institutionnel! Le Programme Aliments du Québec au menu est un programme de reconnaissance pour les restaurateurs et les institutions qui valorisent les produits du Québec dans leur menu. Leur critère de sélection est simple : un approvisionnement majoritairement québécois! Ce programme s’adresse, entre autres :  

 

  • Aux services alimentaires institutionnels;  
  • Aux établissements de santé;  
  • Aux centres de la petite enfance;  
  • Aux écoles primaires, secondaires et à l’enseignement supérieur.  

 

Les établissements d’enseignement montréalais scolaires constituent la majorité des 192 institutions reconnues dans le cadre du programme, en plus des 618 restaurants! Consultez leur site web pour obtenir plus d’informations sur le programme! 

 

C’est par la suite Madame Isabelle Ferland, gestionnaire en développement de marchés pour l’Association québécoise de distribution de fruits et légumes (AQDFL) et Les producteurs de pommes du Québec qui a présenté plusieurs éléments sur la distribution de fruits, de légumes et de pommes du Québec dans les institutions. L’experte a tout d’abord mentionné que des fruits et légumes congelés ou en conserve peuvent être de grands aidants dans les cuisines des institutions et que ces derniers pourraient contribuer à mettre du Québec dans les assiettes, et ce, à un prix moindre! Ses explications ont également permis de démentir plusieurs mythes sur les fruits et légumes autres que frais. Par exemple, les fruits et légumes congelés, contrairement aux croyances populaires, contiennent autant de vitamines, de fibres et de minéraux que les fruits et légumes frais!  

 

Les fruits transformés (jus, compotes, fruits séchés) peuvent également représenter des options intéressantes pour varier le menu! Plusieurs compagnies proposent des calendriers de saisonnalité des fruits et légumes disponibles à longueur d’année : un outil à ne pas sous-estimer! Finalement, le Québec offre plusieurs variétés de pommes à longueur d’année, ce qui permet de les apprêter à toutes les sauces selon les menus! Un grand avantage et une raison de plus de les intégrer dans les menus des institutions!  

Articles similaires
Allo Simonne propose des tartinades à la noisette et au chocolat, excessivement gourmandes. Elles contiennent plus de 50% de noisettes et sont sans huile ajoutée. Leurs produits... EN SAVOIR PLUS
Au cours des dernières semaines, Madame Chantal Vézina, directrice du CIBÎM, a pris part à plusieurs rencontres afin de représenter les intérêts des membres et... EN SAVOIR PLUS
C’est le mardi 7 septembre dernier qu’avait lieu l’Assemblée générale annuelle du CIBÎM! Lors de cette rencontre, les participants ont pu prendre connaissance des états financiers 2020-2021... EN SAVOIR PLUS